Logo librairie Ecrivain Public

Hadamar

Eté 1945, Franz Müntz, journaliste, est libéré de Dachau où il avait été enfermé pour propagande politique. Son seul but, celui qui l'a maintenu en vie, est de retrouver son fils Kasper, sa seule famille. De retour dans sa ville d'origine, Hadamar, il est confronté au silence, aux défilements et aux énigmes. Kasper aurait été employé par l'hôpital psychiatrique de la ville, hôpital où se sont produites les pires exactions. Wilson, l'officier américain chargé de l'enquête, va accompagner Franz dans sa quête.

Un roman sur un sujet rebattu et qui semble inépuisable, mais un roman qui montre l'après et les dessous de l'âme humaine, la volonté de se rester fidèle et l'ambivalence de certains choix.

 

Version papier

 

Version numérique

Mrs Hemingway

couverture bleueHadley, Fife, Martha, Mary ... Les femmes qui ont aimé et épousé Ernest Hemingway, les femmes qui ont quitté pour lui et ont accepté la vie de Casanova de cet homme magnétique, toréador éclatant, jouisseur impénitent. Un homme qui attirait la lumière, ne voulait que le devant de la scène quel qu'en soit le prix; un homme gourmand de tout, addict à l'alcool, cependant miné par un moral défaillant.

L'auteur nous entraîne dans l'intimité de l'homme de Lettres à la vie hautement romanesque. Délectable !

 

Version papier

 

Version numérique

L'âme des horloges

 

Une adolescente de 15 ans, amoureuse et rebelle, quitte sa famille pour vivre enfin sa vie…
Scénario ordinaire qui vire au récit où l’extraordinaire apparait rapidement, mais toujours avec discrétion. David Mitchell, après Cloud Atlas, nous offre ici l’histoire d’une vie, celle de Holly Sikes, qui se retrouve au coeur d’un conflit intemporel, entre deux clans d’immortels. La guerre invisible entre ces factions semble au final peu de chose, au regard de la richesse d'une vie humaine.
Entre la jeunesse et le grand âge, nous suivrons Holly, parfois de près et parfois de très loin, Holly qui sera le témoin privilégié d’évènements inexplicables, inévitables peut-être. 
Avec la Cartographie des nuages, l’auteur proposait une vision de l’humain et de son évolution un peu lointaine et froide. Il nous offre ici un roman plus intime, où le fantastique, contexte et prétexte à un sombre futur, nous amène à réfléchir aux choix qui créeront notre avenir.

Livre papier

 

Aucun été n'est éternel

Nous sommes au milieu des années 60, Aymon part avec des amis en vacances en Grèce, fuyant un père nonagénaire mourant, une vie de fils unique étouffante et pénible. A dix-huit ans, il découvre la vie de beatnik, goûte aux substances illicites, a ses premiers émois amoureux. Il découvre surtout que son coeur peut battre, que sa vie lui appartient, et que si rien n'est éternel le champ des possibles est vaste.

Un style très élégant qui dit la difficulté du passage à l'âge adulte et le mal que l'on peut éprouver à se défaire de certains carcans.

 

 

Version papier

 

Version numérique

Le pianiste de Hartgrove Hall

Harry Fox-Talbot vient d'enterrer celle qu'il a aimée pendant plus de cinquante ans, Edie, celle pour laquelle son amour fou lui a fait commettre une trahison qui le séparera de sa famille. Le manque douloureux se double d'une perte tout aussi terrible : Harry n'entend plus de mélodie en lui, les notes se sont tues. Il fût collecteur de chansons avant de devenir un compositeur célèbre, il est aujourd'hui sourd. Il écrivait, Edie chantait. Lorsqu'il découvre que Robin, son infernal petit-fils de quatre ans, est un prodige au piano, il décide de former son oreille musicale et par là même il replonge dans ses souvenirs qui le ramèneront vers Edie et la musique qu'il a perdue.

Un roman attachant et charmant - à l'image des précédents - qui parle de musique et de transmission, de la mémoire fondatrice et du pardon.

Version papier

 

Version numérique