Logo librairie Ecrivain Public

Archives Poches

Le Cercle

On voit un cercle non fermé, qui rappelle graphiquement un C dessiné comme un labyrinthe

Dans un futur très (trop) proche, le Cercle, a fait main basse sur les géants du net et des hautes technologies en proposant un service simplissime: Truyou. Chaque internaute ne dispose plus dorénavant que d’un seul compte, un seul moyen de paiement, un seul mot de passe et apparait partout sur le web sous sa véritable identité. Car si on part de l’idée que seuls les individus qui ont des choses à se reprocher ont besoin de l’anonymat, ce nouveau système permet à terme de faire disparaître vices, crimes et autres délits, grâce à la transparence et à la bienveillante surveillance de tous.

Mae, nouvellement engagée, découvre ce qui semble au premier regard être l’entreprise parfaite, microcosme où chaque employé s’épanouit dans la communication et le partage avec les autres, mais aussi où chacun est accro à son boulot, tellement celui-ci semble vital pour améliorer l’humanité  toute entière.

Désireuse de se faire une place et de s’intégrer, Mae va s’investir de plus en plus dans la philosophie du Cercle qui, dans le but annoncé de rendre le monde meilleur, invite chaque individu à une transparence totale. Entrainée dans une spirale de communication sans fin, Mae s’expose chaque jour d’avantage aux regards, non pour plaire à son public, mais plutôt afin de satisfaire à sa vision d’elle-même.

En évitant la manière forte, ce Big Brother nouveau s’installe insidieusement dans le quotidien, rendant le concept de vie privée totalement obsolète, tout simplement en jouant sur l’égo de chacun, potentiellement star des réseaux sociaux. 
Glaçant, le roman de Dave Eggers, paru chez Folio, ne laissera personne insensible sur les dangers du chemin suivi par notre société…

Livre papier

 

Livre numérique