Logo librairie Ecrivain Public

Nitro Mountain

cerf noir bois rouge sur fond bleuUn patelin paumé des Appalaches, ancienne région minière, royaume de tous les extrêmes : drogues, alcool, violences. Leon, musicien doué à la ramasse, s'est fait larguer par Jenifer, petit bout de femme névrosé et hypnotique. Quand elle l'appelle à la rescousse, il affronte le voyeur psychopathe qui la tient sous sa coupe.

Un vrai roman noir, le plus sombre de l'humain, aucune rédemption possible ... Cauchemardesque ! A la manière de Donald Ray Pollock.

Version papier

 

Version numérique

Mon gamin

guitare dessinéeEmelyne Perrault, épouse Poivet, meurt d'une chute de vélo. Sa mère, vénérable dame de 102 ans, contacte Thierry Poivet, le beau-fils d'Emelyne. Il y a 40 ans qu'il ne l'a pas vue, 40 ans qu'il a quitté le village qui l'a vu naître, qui a vu s'éveiller ses talents de chanteur, qui lui a apporté l'amitié de Francis, adulte légèrement attardé séjournant dans l'hôpital psychiatrique tenu par le père de Thierry. Un retour qui le ramène à un jour particulier, le 17 août 1977, ce jour où il a perdu son âme d'enfant, il avait 14 ans.

Un roman surprenant, d'une écriture tendre et sensible, qui interroge notre part d'ombre et nos emportements passionnés. Terriblement humain.

Version papier

 

Version numérique

L'Art de perdre

couverture blanche bandeau avec lion dessinéNaïma, née d'un père algérien et d'une mère française, ressent le besoin de partir en quête du passé de sa famille. Pourquoi son grand-père Ali a-t-il fui son pays et est devenu un harki bien malgré lui ? Pourquoi son père Hamid refuse-t-il de parler de son enfance ? Une histoire de honte et de chagrin qui fait partie de son héritage mais qui ne lui appartient pas et dont elle doit apprendre à se détacher.

Un beau roman à l'écriture élégante pour dire le déracinement, le racisme, le renoncement et la peur d'être soi.

"Dans l'art de perdre il n'est pas dur de passer maître, tant de choses semblent si pleines d'envie d'être perdues que leur perte n'est pas un désastre." Elizabeth Bishop

 

Version papier

 

Version numérique

>

Les Bourgeois

petite fille avec des fleurs blanchesJérôme Bourgeois meurt d'une attaque cérébrale en novembre 2013. Né chez les nantis, il s'est dévoué aux pauvres en étant médecin. Il était charitable et humain, père de six enfants. Ne entre les deux Guerres, il était le 7e d'une famille de 10 enfants ,tous conçus par amour. C'est l'histoire de cette famille que retrace Alice Ferney en une séduisante et talentueuse fresque historique et sociale. Toute l'histoire du XXe siècle à travers celle d'une famille, les changements politiques, économiques et sociaux qui façonnent les liens familiaux au fil du temps. Passionnant et magnifiquement écrit !

"Y a-t-il une manière de vivre que la mort ne ridiculiserait pas ? Une vie que la mort ne priverait pas de sa signification ? Je n'ai jamais pu me déprendre de deux réponses. La vie pour l'oeuvre et la vie pour le soin d'autrui étaient à mes yeux les deux seules qui valaient le coup devant la tombe et valaient d'être vécues." p.338

Version papier

 

Version numérique